Rio et son histoire

Comment tout a commencé

Send to a friend

Rio de Janeiro

Àu meilleur de ses plus que 400 ans, Rio de Janeiro est la ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques 2016. Actuellement, centre intellectuel et culturel du Brésil, la ville œuvre au quotidien pour célébrer la plus grande fête sportive au monde en 27 jours de compétitions.

L’état de Rio de Janeiro se situe au sud-est de la côte Atlantique, délimité par l´Océan Atlantique et par trois autres états fédéraux : Espírito Santo, Minas Gerais et São Paulo.

La ville de Rio de Janeiro est la plus visitée de l´hémisphère sud, et elle est connu pour ses paysages époustouflants et pour l´esprit heureux et unique de son peuple. Les montagnes, les lagune et l´océan marquent l´exubérance naturelle et tout le coloris typique de la Ville Merveilleuse. On aperçoit la bonne énergie de l'accueil des cariocas dans les rues, dans les bars, à la plage où au coucher de soleil, est une expérience rare, qui doit être vécue au cœur ouvert.

Histoire

Flâner les rues de Rio est revivre l´histoire du Brésil. Les immeubles anciens du centre de la ville et des environs, portent la mémoire des grands moments dans l´histoire du pays.

En janvier 1502, la deuxième expédition portugaise, commandée par Gaspar Lemos, est arrivée à la baie de Guanabara. Selon la légende, apercevant ce qu´il a cru être l´embouchure d´un fleuve, il appela la région Rio de Janeiro (“Fleuve de janvier”).

Mais, ce n´était qu´en 1565 que Estácio de Sá a fondé la municipalité en la baptisant de São Sebastião do Rio de Janeiro, rendant hommage au roi du Portugal de l´époque, Dom Sebastião.

À l´époque de l´Empire, l´économie de la région a atteint son plein potentiel en tant que port, avec les cycles de canne à sucre, d’or et du café, qui se servaient tous de la main d´œuvre esclave, et en 1763, Rio s´est transformé en capital de l´Empire brésilien.

En 1889, un coup militaire, mené de front par le Maréchal Deodoro da Fonseca, a destitué l´empereur et le Maréchal a pris le pouvoir au pays. Avec la Proclamation de la République en 1889, la capitale de l´Empire est devenu capital fédéral du Brésil.

Le début du XXe siècle a vu l´arrivée des rues larges et des constructions imposantes, dont la plupart faites au style français de fin du siècle. La première université du pays, l´URJ - Universidade Rio de Janeiro, a été créée en 1920 à Rio. À la fin de cette période, plusieurs institutions d´enseignement supérieur et des centres d´études sur la culture et l´histoire de Rio de Janeiro ont été créés. Ces institutions visaient préserver la mémoire de l´état et de construire une identité pour le peuple de l´état de Rio de Janeiro, affaibli économique et politiquement depuis la fin de la second Empire.

Rio est restée la capitale de la République jusqu´à l´inauguration de Brasília en 1960.

Avec le coup d´état en 1964, le pays a sombré dans presque vingt ans sous un régime militaire. À la même époque, les grands représentants de la culture brésilienne au niveau international commencent à être connus dans les domaines de la littérature, la musique et les arts plastiques. Beaucoup d´entre eux sont toujours reconnus en tant qu´icônes brésiliens, tels Tom Jobim, Oscar Niemeyer, Chico Buarque, parmi beaucoup d´autres.

Le régime militaire s´est terminé au début des années 80, à l’époque de l’hyperinflation au Brésil. Ainsi, avec l´ouverture du pays à la démocratie, un gouverneur de l´état de Rio de Janeiro, responsable de la construction du Sambódromo et les Centres intégrés de l´Èducation publique (Centros Integrados de Educação Pública - CIEPs), a été élu.

En 1985, en approuvant certaines mesures, le Congrès national a éliminé tout vestige de la dictature, et, en 1988, la Constitution a été promulguée. Jusque lors, le Brésil luttait contre l´inflation, qui n´a pu être contrôlé que par le lancement du Plano Real (« Plan Real ») en 1994.

Ayant une économie stable, Rio de Janeiro a pu assumer sa vocation de lieu pour le tourisme et pôle culturel et touristique du Brésil.