Les Jeux Paralympiques

L’athlétisme est un sport de longue tradition aux Jeux paralympiques. Les premières compétitions officielles pour athlètes porteurs de handicap ont eu lieu en 1952, à Stoke Mandeville, en Angleterre, où des courses en fauteuil roulant ont été réalisées par des ex-combattants de la Deuxième Guerre mondiale.

Le sport fait partie du programme paralympique depuis la première édition des Jeux, à Rome en 1960. Au fil des années, de nouvelles classes ont été créées pour que les hommes et les femmes porteurs de différents types et degrés de handicap puissent y participer – qu’il s’agisse de handicaps moteurs, sensoriels ou intellectuels.

Pour garantir une compétition juste et équilibrée, les athlètes sont séparés selon leur habileté fonctionnelle et peuvent également participer en fauteuil roulant et avec des prothèses. Les athlètes porteurs d’une déficience visuelle peuvent être accompagnés d’un guide, relié à l’athlète par une corde et courant à côté de lui. Sa fonction est d’orienter le compétiteur – sans toutefois le tirer, sous peine de disqualification.

L’athlétisme paralympique est régi par les règles de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF, en anglais) et par les modifications apportées par l’IPC – Athletics, entité du Comité international paralympique (IPC, en anglais) responsable de ce sport. Vu le grand nombre de classes fonctionnelles, l’athlétisme est l’un des sports paralympiques concentrant le plus d’épreuves. Le programme paralympique comporte des épreuves sur piste (track) – courses de courte, moyenne et longue distance, outre le relais et le marathon –, sur terrain (field) – sauts, lancers divers – et les mixtes – le pentathlon, aussi bien masculin que féminin, et dont les cinq épreuves varient en fonction de la classe du participant.

Les épreuves sur piste commencent par les éliminatoires. Les meilleurs compétiteurs ou les meilleures équipes passent en demi-finale et en finale, qui vaut la médaille. Les épreuves sur terrain commencent lors des finales et, en cas de nombreux inscrits, les athlètes sont divisés en deux groupes, dont les huit meilleurs s’affrontent pour les trois dernières essais. Le système est différent pour le pentathlon : le résultat de chaque athlète est noté et c’est la somme des points obtenus au cours des deux jours de compétition qui définira le podium. Veuillez consulter les renseignements techniques concernant l’athlétisme.