Les Jeux Olympiques

Les origines du hockey sur gazon datent de l´Antiquité. Des registres historiques montrent qu´une version rudimentaire de la discipline était jouée en Égypte il y a 4 mil ans, en Éthiopie aux environs de 1 000 avant J.-.C. et par les Romains, les Grecs et les Aztèques. Cependant, l'Histoire moderne du hockey sur gazon débute au XVIIIe siècle dans les écoles anglaises. 

Mais, si l´Angleterre est le berceau du sport, il y a des théories selon lesquelles le mot est issu du français « Hocquet », qui veut dire bâton de berger. La première association de hockey amateur a été organisée à Londres en 1886 et depuis sa popularité n’a cessée de croître, aussi bien en Angleterre que dans les colonies britanniques, raison pour laquelle des pays comme l´Inde et le Pakistan ont une tradition dans le sport. Grâce à sa popularité dans les pays de l´Empire britannique, le hockey sur gazon fit son apparition aux Jeux Olympiques de Londres en 1908, comme sport de démonstration. 

Le hockey a été éliminé du programme Olympique, plusieurs fois. Il est revenu aux Jeux de Stockholm en 1912 et à Anvers en 1920 avant d'être à nouveau omis en 1924 pour les Jeux de Paris, les organisateurs prétextant que ce sport ne pouvait être olympique car il n'avait pas de Fédération Internationale. Il y avait un accord entre l´Angleterre, la Belgique et la France sur l´uniformisation des règles, mais cela n'a pas été jugé suffisant. 

En 1924, la Fédération Internationale de Hockey sur Gazon (FIH) a été créé. En 1928 à Amsterdam, le hockey sur gazon est revenu définitivement, officiellement. Au fils des années, des changements ont rendu le hockey encore plus populaire : le nombre de pays membres de la FIH a augmenté et, à partir de 1976, les terrains en gazon naturel ont commencé à être remplacés par les terrains en gazon synthétique, « mouillé » qui rend le jeu plus rapide. Le tournoi olympique de hockey sur gazon lors des Jeux olympiques d'été de 1980 à Moscou voit l'apparition pour la première fois du tournoi féminin . 

Le terrain de hockey sur gazon a 91,40 de long sur 55 mètres de large, un peu moins qu’un terrain de football, et le match de hockey est constitué de deux mi-temps de 35 minutes. Les joueurs utilisent une crosse en carbone, en Kevlar et en fibre de verre (90%, 5% et 5%, respectivement), qui pèse entre 350 et 700 grammes avec, au maximum, 5 centimètres de diamètre. La balle est faite de matériaux plastiques et de liège et pèse environ 160g avec 3 cm de diamètre. Les équipes se composent de 11 joueurs dont un gardien de but. Celui-ci défend une zone de 2,14m de haut sur 3,66m de long. 

L´objectif est de marquer le plus grand nombre de buts qui ne seront valables que s´ils sont marqués à partir de la zone « de tir », un rayon de 14,63m tracé à partir d´un point au milieu de la ligne de fond vers le centre du terrain. L’épreuve aux Jeux Olympiques se déroule selon le format suivant : les 12 pays de chaque groupe sont divisés en deux groupes de six qui s´affrontent. Les deux meilleures équipes de chaque groupe vont aux demi-finales. Les vainqueurs disputent l´or tandis que les perdants décident qui remportera la médaille de bronze. 

Dès la fin de 2014, des nouvelles règles seront applicables au sport. Le temps de match sera de 60 minutes, divisées en quatre périodes de 15 minutes. Entre la première et la seconde, et entre la troisième et la quatrième période, il y aura un intervalle de deux minutes. Au milieu de la compétition, entre le deuxième et troisième quart, la pause sera de 10 minutes.

À la demi-finale et à la finale, dans le cas où les deux équipes seraient à égalité, une prolongation est accordée à l’issue de laquelle l’équipe qui marquera le premier but sera déclarée gagnante. Si, au cours de cette prolongation, aucune équipe ne marque de but, on a recours à la procédure des strokes qui consiste, pour les joueurs de chaque équipe, à tirer une série de strokes en alternance jusqu’à ce qu’il y ait un vainqueur.