Cyclisme (Vélo Tout Terrain - VTT)

Le VTT (vélo tout terrain) est une discipline du Cyclisme qui a également été intégrée tardivement au programme olympique. Depuis les Jeux de 1996 à Atlanta, les deux sexes participent à l´épreuve de cross-country sur un terrain comprenant des montées, des descentes et des sentiers.

La discipline est originaire de Californie où, dans les années 1970, quelques cyclistes cherchant une alternative aux épreuves sur route commencent à pratiquer le cyclisme sur des sentiers en montagne et des routes en terre battue. Entre les années 1976 et 1979, les membres d´un club cycliste situé à proximité de San Francisco organisent une compétition près du Golden Gate Bridge, éveillant l’intérêt pour la discipline.

Le premier championnat national du sport a lieu aux États-Unis en 1983. Sept ans plus tard, grâce à la popularité dont jouit le VTT en Australie et en Europe, le premier championnat du monde reconnu par l´Union Cycliste Internationale (UCI) est organisé. Le VTT fait ses débuts comme discipline olympique à Atlanta et figure, depuis, au programme des Jeux.

Bien que les deux compétitions se déroulent en plein air, le vélo type VTT présente des différences significatives par rapport au vélo utilisé dans les épreuves sur route: les pneus sont plus larges, il est doté d’amortisseurs à l’avant et à l’arrière pour mieux absorber l´impact des circuits, et les matériaux utilisés sont plus résistants, sans pour autant alourdir le vélo, qui pèse de 8 à 9 kg.

Dans le cross-country, le temps maximum de l´épreuve varie de 1h30 à 1h45 et le nombre de tours est calculé en fonction du temps par tour pour les catégories masculine et féminine. Les participants doivent compléter un nombre préétabli de tours, et celui qui termine en premier remporte la compétition.