Athlétisme

L´athlétisme, le sport qui illustre le mieux la devise olympique : Citius, Altius, Fortius (« plus vite, plus haut, plus fort » en latin), fait parti des Jeux de l’Antiquité dès sa première édition, en 776 av. J-C. Cette année-là, Corebus de Elis fut le premier champion olympique à vaincre le Stadium, une course sur un parcours de 192 mètres. Plus tard, la Grèce Antique a vu le l’émergence de beaucoup d´autres épreuves de course à pied, de saut et de lancements. Une épreuve sportive qui a fait également beaucoup de succès est le pentathlon, constitué, en plus du stadium, du saut en longueur, du lancer du disque, du lancer du javelot et lutte.

Quelques siècles plus tard, les foires et les festivals autour de l´Europe organisaient des compétitions pour récompenser l’athlète le plus complet. Face à tant de tradition et de popularité, il n´est pas surprenant de voir la place d´importance qu’a tenu l´athlétisme lors des premiers Jeux de l´ère moderne en 1896.

Douze médailles ont été disputées à Athènes, toutes pour les compétitions masculines. Les femmes ont commencé à participer dès l´édition de 1928 à Amsterdam, aux Pays Bas, et , il y a, de nos jours, presque autant de compétitions féminines que masculines au programme.

Quelques années avant que le programme olympique d´Athlétisme n’inclut des compétitions féminines en 1912, 17 pays ont créé une entité connue aujourd´hui sous le nom d’Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF en anglais), dont le but était de normaliser les règles, les critères et les records mondiaux.

Le sport est divisé entre des épreuves sur piste, dans les rues, de terrain et les épreuves combinées. Les premières comprennent différents types de courses à pied : le sprint (100, 200, 400, 800, 1 500, 5 000 et 10 000 mètres), le relais (4x100m et 4x400m), course de haies (110m pour les hommes, 100m pour les femmes et 400m pour hommes et femmes) et les courses avec obstacles (3 000m).

Les épreuves de rue sont le marathon (environ 43 kilomètres, ou 42,195 km) et la marche athlétique (20 à 50 km, cette dernière exclusivement pour les hommes). Celui qui arrive le premier remporte l’épreuve. Les compétitions de terrain comprennent le saut en longueur, le saut triple, le saut en hauteur et à la perche, les épreuves de lancer du poids, du marteau, du javelot et du disque.

Dans ces compétitions, l´athlète avec la meilleure performance par rapport aux autres concurrents remporte la médaille d´or. Dans les épreuves mixtes, la versatilité de l´athlète est mesurée dans une épreuve qui dure deux jours. Pour les hommes il y a le décathlon, avec dix compétitions : 100 mètres, saut en longueur, lancer du poids, saut en hauteur, 400 mètres, 110m haies, lancer de disque, saut à la perche, lancer du javelot et 1 500m.

Les femmes participent à l’heptathlon dans sept épreuves : 100 mètres haies, le saut en hauteur, le lancer du poids, 200 mètres, le saut en longueur, le lancer du javelot et 800 mètres.

L´athlétisme est un sport qui commence par les épreuves éliminatoires. Les meilleurs athlètes, individuels ou en équipe, avancent jusqu´à la finale, qui vaut une médaille. Le système est différent dans les épreuves mixtes : la performance de chaque athlète vaut des points et après les deux jours de compétition la somme de ces points détermine le classement. Consultez les informations techniques concernant l´Athlétisme.